Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
Comment accompagner la conduite du changement grâce au coaching systémique ?

Comment accompagner la conduite du changement grâce au coaching systémique ?

05/11/2015

À l’heure actuelle, le coaching individuel n’en finit plus de séduire de nombreux professionnels et particuliers en France. Le coaching systémique bien qu’encore méconnu commence à faire parler de lui.


De plus en plus d’entreprises font aujourd'hui appel aux coachings individuels, néanmoins le terme recouvre de nombreuses pratiques très diverses. Formation, bilan de compétence, gestion d’équipe ou suivi de projet sont  parmi les formes de coaching les plus répandues dans le milieu professionnel.
Alors le coaching est-il sujet à un phénomène de mode ou apporte-t-il une réelle valeur ajoutée aux managers en 2015 ?

C’est pourquoi ce mois-ci nous avons choisi de nous pencher sur l’une de ces pratiques : le coaching systémique. L’approche systémique permet de comprendre les interactions entre les intérêts de chaque individu et ceux du groupe.

Le coaching systémique qu’est-ce que c’est ?

En effet, l’approche systémique part du principe que chaque personne appartient à un système relationnel complexe possédant son mode de fonctionnement propre. Dans le cadre d’un coaching par approche systémique, l’objet de l’étude devient alors la relation qu’entretient la personne avec son problème (interprétation, jugements, règles) et non les faits.
Très concrètement, le coaching par approche sytémique n’est pas centré sur le sujet mais sur tout le système dont il fait parti, dans la sphère professionnelle comme dans la sphère privée. Au sein de cet environnement se développent des réactions souvent imprévisibles surtout lorsque ce système doit conduire à des changements.
C’est pourquoi l’enjeu du coaching systémique est de s’adapter au mieux à ces transitions grâce à des outils adaptés à la complexité des relations humaines.

Les outils du coaching systémique

    L’observation :
Pour comprendre et identifier toutes les interactions et les enjeux qui s’exercent dans un environnement donné le coach systémicien se pose dans un rôle d’observateur participatif. Ce dernier devra alors déterminer l’élément déclencheur du problème et la manière de l’appréhender.

   Le recadrage  
Le coach transpose une situation donnée dans un autre cadre qui s’adapte mieux aux faits observés et engage une prise de conscience chez la personne coachée.

    La modélisation
Il s’agit d’établir le schéma du système, de ses interactions et du cadre pertinent de manière graphique afin de modéliser les éléments bloquants au sein du système étudié.

Le déroulement du coaching

Dans un premier temps, le but du coaching va être pour le coaché de prendre conscience de ses propres modes de fonctionnement mais aussi de ceux des autres. De plus, il devra comprendre ses aptitudes ainsi que ses incidences sur les autres individus de son environnement
Ensuite, coach et coaché travailleront ensemble sur des situations précises issues du contexte dans lequel évolue le coaché. Par la simulation, le coaché progressera sur les axes identifiés par le coach systémique.
Enfin, la dernière partie du coaching comprend des plans d’actions décidés conjointement par le coach et le coaché suite aux résultats et objectifs définis en amont.

Le coaching systémique dans une démarche de changement

Dans toute organisation les changements ont un impact à chaque niveau, ils peuvent bousculer tout le mode de fonctionnement s’ils ne s’accompagnent pas d’une évolution dans le management et si il n’y a pas d’implication immédiate de la hiérarchie. C’est pourquoi il est nécessaire d’accompagner dans un premier temps les managers avant les équipes.

Le coaching systémique reconnu pour mettre en avant les modes relationnels de l’entreprise et les interdépendances explicites et implicites est l’outil le plus approprié pour accompagner la conduite du changement. L’approche systémique prendra en compte, comme cité précédemment, le système dans sa globalité.

La dimension de plus en plus relationnelle du management amène les responsables à se pencher sur la qualité des liens qui relient les différents individus au sein de l’entreprise. Ces liens lorsqu’ils sont amenés à se rompre ou à évoluer peuvent avoir des conséquences sur toute l’organisation. Le coaching systémique vise donc à mettre en lumière cette interdépendance entre les acteurs du système.