Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
FOCUS SUR : Et si le directeur marketing était le nouveau DRH?

FOCUS SUR : Et si le directeur marketing était le nouveau DRH?

05/09/2018

Où êtes-vous partis en vacances cet été ? Avez-vous loué un appartement ? Réservé une chambre d’hôtel ? Etait-ce conforme à vos attentes ? Vous aviez probablement regardé les infos, avis et notes sur ces lieux avant de les réserver.

Le bon sens de l’expérience client
En tant que client ou futur client, vous êtes probablement sensible à ce que vous entendez ou lisez avant d’acheter. Les entreprises attachent énormément d’importance à leur expérience client et à la réputation de leurs marques auprès du grand public. En France, 86% des entreprises considèrent que l’expérience client est un levier majeur de différentiation. Dans notre monde ultra concurrentiel, il est naturel de bichonner ses clients, et en tant que client vous aimez que l’on vous bichonne ! Il suffit de voir les dépenses allouées au marketing et à la communication pour que l’on vous adore (entre 5 et 50% du chiffre d’affaires de l’entreprise selon les secteurs).
Vous avez un produit ou service incroyable, doté d’un marketing efficace et d’une excellente communication, mais que se passera-t-il si vous n’avez pas (ou plus !) l’équipe de talents pour faire avancer votre activité ? Que se passe-t-il si personne ne répond à vos offres d’emploi ou si les collaborateurs que vous embauchez ne restent que quelques mois ?

Une catastrophe économique, vous en conviendrez.
Je voudrai pointer le doigt sur un écart qui s’est creusé au fil du temps. Depuis des années, l’expérience client est l’enjeu prioritaire des petites et grandes entreprises. Bon nombre d’entre elles en ont oublié leurs collaborateurs et les cerveaux qui étaient à l’origine de tout cela. Une concurrence accrue des GAFA, une nouvelle génération très exigeante sur sa vie professionnelle, une recherche d’équilibre …. les grandes sociétés ont désormais du mal à recruter leurs talents, qui se bousculaient tant pour les rejoindre il y a 10 ou 15 ans. Certains secteurs sont particulièrement touchés comme la banque ou la grande distribution, pourtant tant attractifs pour les jeunes diplômés il y a peu de temps. Ce que veulent les jeunes à la tête bien faite aujourd’hui ? Des entreprises responsables, où la conciliation vie pro / vie perso est envisageable, où les valeurs sont tournées vers une certaine éthique, les projets dynamiques et la liberté inconditionnelle. OK, et comment fait-on concrètement ?

L’importance de la marque employeur
La marque employeur, c’est l’ensemble des actions qui visent à travailler l’image de l’entreprise aux yeux des candidats, des collaborateurs, et des ex-collaborateurs. Une marque employeur forte et bien travaillée vous permet d’attirer (naturellement !) des talents, de les fidéliser et de même les rendre prescripteurs de votre société. Et c’est le cercle vertueux qui se met en place.
Je vous propose ici 5 tips pour travailler le premier aspect de votre marque employeur : l’expérience candidat.
C’est quoi ? C’est ce que vont vivre les candidats qui postulent chez vous.

1) Soignez ce que vous diffusez
Site internet, offres d’emploi, articles de blog … Sont autant de contenus disponibles à tous. Les candidats avisés prendront le temps de lire avant de postuler dans votre entreprise. C’est aussi le moment de donner envie de venir ! N’hésitez pas à parler de l’entreprise, de ses produits, de ses valeurs, de ses engagements, de son histoire, de ses salariés …. Attention, malgré tout, rester en phase avec votre réalité : il est essentiel que ce que vous publiez soit conforme à la réalité.

2) Maîtrisez votre e-réputation
Articles de presse, réseaux sociaux, avis …. Autant d’éléments qui nous échappent et qui réduisent à néant le point 1 que vous avez tant soigné. Comment fait-on ? Déjà soyons acteur et pas juste spectateur. Pages officielles sur les réseaux sociaux (linkedin, facebook, instagram...) : choisissez les réseaux sur lesquels il est pertinent que vous soyez.  Alimentez les avec du contenu intéressant. Ensuite, répondez, interagissez avec les candidats, interpellez les à votre façon. Bref, occupez le terrain !
Accompagnez vos dirigeants afin qu’eux aussi aient des comptes officiels. Cela évitera la démultiplication des comptes / charte graphique et donnera de la crédibilité à toute la communication officielle que vous mettez en place.

3) Bichonnez vos candidats
Avez-vous déjà passé un entretien où vous attendez dans le couloir que l’on vous reçoit avec du retard, dans une salle surchauffée sans vous proposer un verre d’eau ?
Moi oui, et je n’ai pas du tout eu envie d’aller travailler pour cette entreprise là.  
Faites vivre à vos candidats une expérience waouh pour leur donner envie de venir ! Accueillez-les à l’heure, offrez-leur un café etc …. N’oubliez pas que c’est la première impression qu’ils auront sur votre entreprise. Et après ? Rappelez-les, expliquez-leur la suite du process de recrutement…. Et n’oubliez pas que même si vous ne souhaitez pas les embaucher, vous aurez peut-être envie d’embaucher une personne de leur entourage. Donc faites en sorte de les rendre prescripteur de leur expérience vécue chez vous.

4) Impliquez les managers
Le recrutement n’est pas que l’affaire des RH ! Oui les RH sont la vitrine et souvent le premier point de contact des candidats. Mais les managers ont aussi un vrai rôle à jouer dans la séduction des candidats. Accompagnez vos managers dans le recrutement, formez les à faire passer des entretiens de recrutement intéressants et pertinents (oui, cela s’apprend !), impliquez-les dans l’ensemble du process pour créer un lien avec les candidats. 

5) Allez plus loin et utilisez des outils modernes et innovants
Vous voulez que l’on vous perçoive comme innovant, moderne et dynamique ?
Soyez-le dans votre process de recrutement ! De nombreux outils existent pour permettre aux candidats de postuler de manière ludique et de sortir du sacro-saint binôme CV / Lettre de motivation : TalentView, WelcomeToTheJungle, CleverConnect…. Ils parleront d’eux-mêmes et feront vivre à vos candidats une expérience agréable et originale.

Et après ?
Faites en sorte que le candidat recruté vive la même chose à l’intérieur que ce pour quoi il a signé : soignez son intégration, suivez-le, bichonnez-le, formez-le, donnez-lui envie de progresser etc …. Vous voulez en savoir plus ? RDV dans un prochain article !

Alors, prêts à recruter vos talents de demain ?

Cécile