Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
FOCUS SUR : Le Big Data, Recruteurs êtes vous prêts à abandonner votre indépendance de pensée ?

FOCUS SUR : Le Big Data, Recruteurs êtes vous prêts à abandonner votre indépendance de pensée ?

29/06/2016

Lorsque le service com’ m’a demandé d’écrire cet article, la première chose que je me suis dite c’est “Vais je pouvoir écrire un sujet sur un thème qui, il n’y a pas si lontemps, ne me parlait absolument pas ? un thème un peu “trop geek” pour la quadra que je suis…..

Lorsque je me suis intéressée au sujet, j’ai découvert que le Big Data était en réalité un Big Sujet qui pouvait faire polémique et notamment dans nos métiers de Recruteurs !


Comment se projeter dans un futur où le bon vieux CV et l’entretien classique de recrutement seront remplacés par des algorithmes, des croisements de milles et une données, piochées dans notre sphère professionnelle certes (entretiens annuels, dossiers de candidatures, tests en internes, données d’absentéismes, de performances….), mais aussi personnelle (finalement je vais peut être attendre encore un peu avant de passer le cap de la créa de mon compte Facebook….) ?

Réalité ou Fiction ?

La fiction n’est pas si lointaine puisqu’on a tous vu ou entendu parler de “Bienvenue à Gattaca” ou “Minority Report” (films datant de la fin des années 90 et du début de l’an 2000….ouah, j’avoue que ça fiche tout de même “un pti’ coup de vieux”…). Dans ces fictions d’hier, on évoquait déjà la puissance de l'algorithme au service de la Prédiction ! 

La fiction est peut être déjà aujourd’hui une Réalité, en tout cas en partie ?
En tant que recruteur, n’est on pas déjà allé “fouiller” sur la toile pour “googliser” le profil de nos candidats ? Que celui qui ne l’a jamais fait se lève...ou se taise à jamais…?!

Aujourd’hui nous utilisons en tant que recruteurs les outils du web (les réseaux) ou tout simplement des tests pour nous aider dans notre sélection qui au final reste sous l’arbitrage humain : c’est nous, consultant, et notre client qui décidons de recruter ou pas. 
Les techniques que nous utilisons (tests, assessments…) essaient certes d’objectiver nos décisions mais ne nous leurrons pas, la part de l'intuition reste présente. 
Et alors ? Ne dit on pas que l’intelligence émotionnelle est toute aussi importante que l’autre forme d’intelligence que nous pourrions qualifier de rationnelle ? 
Peut être. 
Mais bon, le recrutement n’est pas une science exacte et l’erreur de casting est possible ! Alors finalement, si on confiait celui-ci à une machine qui serait en capacité de croiser un volume de données variées en une vitesse record ?

Réfléchissons 2 minutes aux bienfaits de cette hypothèse ?

Peut être que demain, les profils jugés (et oui l’humain “juge” souvent plus qu’il n’”évalue” !) “hors cadre” parce que ne remplissant pas les critères (rassurants) que nous nous sommes fixés (l’école qui va bien, l’expérience de X années dans tel secteur, sur tel métier …critères nous conduisant souvent à recruter des “clônes”) seront remis dans la boucle pour d’autres raisons qui nous, humains, nous échappent …..?
Des profils “atypiques”, “différents” auraient donc toutes leurs chances, parce que la machine aurait croisé moultes données pour prédire que ceux sont ces personnes qui aujourd’hui combinent les critères de réussite sur tel poste !

Si on pousse l’hypothèse, peut être que Demain, grâce à la machine, la lutte contre les discriminations à l’embauche ne serait qu’un lointain souvenir…?

Oui ! Super ! 
Mais bon….

La machine sans l’homme n’est pas grand chose. C’est nous qui la créons. C’est nous qui la paramétrons. C’est parce que nous décidons d’un système de pondération ou de scoring entre toutes ces données, que la machine va nous proposer “notre candidat idéal” !
Et qui aura la décision finale ? L’homme.

Donc au final, l’avenir du Recrutement n’est peut être pas si “Science Fiction” que ça ? Peut être que le Big Data servira le Recrutement mais il ne le fera pas seul. Et ça c’est tant mieux !!!


Laurence Pornet, Consultante Recrutement Retail