Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
FOCUS SUR : Les dernières frontières du recrutement

FOCUS SUR : Les dernières frontières du recrutement

12/04/2016

Jusqu'où êtes-vous prêts à aller pour identifier votre futur collaborateur ? Quelles méthodes ou contexte êtes vous prêt à utiliser pour vous faire des convictions sur vos recrutements ? Comment se rassurer dans le choix de votre pépite de demain ? Comment éliminer le plus possible le doute ?

Ces questions comme tant d’autres, sont fondamentales quand vous êtes amené à devoir faire LE choix de celui ou de celle qui aura la chance de rejoindre la belle équipe qui constitue votre entreprise. C’est pourquoi les techniques de recrutement ont profondément évolué ces dernières années. Certains sont allés et iront très loin dans les mises à l’épreuve ou plus communément appelées mises en situation pour valider le fameux sésame du contrat de travail.

Souvenez-vous de l’époque des épreuves extrêmes, des sauts à l’élastique endiablés pour valider votre capacité à prendre des risques et/ou à vous challenger. Souvenez-vous encore des périodes où il fallait marcher sur de la braise rouge vive pour prouver votre courage et votre pugnacité.

Ce genre de pratiques a été plus récemment mis sur le devant de la scène par “Make America Great Again”/Donald Trump possible futur remplaçant de Yes We Can/ Barack Obama. Dans “The apprentice”, une émission de télérealité : le boss le plus controversé des USA y sélectionnait ses futurs collaborateurs/esclaves après des épreuves bien souvent humiliantes. Dans ce show à l’américaine, l’homme à la chevelure dérangeante prononçait bien plus souvent les mots “you’re fired*” que “you’re hired**”.

L’émission a d’ailleurs fait l’objet l’année dernière d’une adaptation française avec Bruno Bonell dans le rôle du “méchant patron”, résultat : un bide total. L’occasion peut être de nous interpeller sur les limites voire la pertinence de telles méthodes. Cet exemple précis ne met franchement pas en valeur les problématiques de nous autres recruteurs ou plus généralement l’univers des RH.

Plus sérieusement, il le faut parfois, des mises en situations moins originales mais tout aussi efficaces peuvent être utilisées pour se faire un avis en complément du, très traditionnel, entretien de recrutement. C’est ce que l’on appelle les assesments, littéralement les “évaluations ou estimations” en anglais. Rassurez-vous rien à voir avec les humiliations publiques de M Trump ! Nous en avions d’ailleurs fait une présentation très complète en juin 2015.

Quand on parle des limites du recrutement, impossible de ne pas évoquer le “Big Data” qui attise à la fois la curiosité de tous tout en suscitant des craintes quant aux méthodes de recrutement de demain…. Les « pour » mettront en avant la force de l’algorithme qui permettra en quelques secondes d’identifier votre futur recrue. Les “contres” imagineront une machine capable de remplacer l’homme et sa légendaire finesse d’analyse, mettant par là même les recruteurs que nous sommes, au chômage.

Le Big Data sera l’objet de notre petit déjeuner thématique du 28 avril prochain, l’occasion de (re)lancer le débat avec notamment la présence d’un invité spécial, expert du sujet.

Chez RH Performances, nous croyons que l’innovation est porteur d'optimisme, d’agilité et que cette révolution (encore une), nous force à repenser sans cesse notre approche. La finalité : être toujours plus proche des attentes de nos candidats et de nos clients.

*”vous êtes viré”
**”vous êtes embauché”