Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
L'entretien professionnel

L'entretien professionnel

30/01/2015

Dans notre newsletter du mois dernier, nous vous parlions des principaux changements dus à la réforme de la formation, aujourd’hui, nous nous concentrons sur l’entretien professionnel !

Qu’en est-il ? A quoi sert-il ? Et comment le mener ? Nous faisons le point dans cet article. Le nouvel entretien professionnel s’ajoute à l’entretien annuel d’évaluation. Qu’apporte-t-il ?


Qu’est-ce que l’entretien professionnel ?

L’entretien professionnel est avant tout un moment d’échange entre le salarié et son entreprise durant lequel est abordé l’évolution professionnelle.

Le manager pourra alors évaluer lors de cet entretien les difficultés rencontrées par le salarié dans l’exercice de son métier, ses motivations à se former, ses perspectives d’utilisation de son Compte Personnel de Formation ou encore ses savoir-faire non utilisés.

Ce moment permet d’envisager un plan de développement professionnel susceptible de répondre à la fois aux souhaits du collaborateur et à la stratégie de développement de votre entreprise.

L’entretien professionnel, en plus de viser à optimiser le budget de formation des entreprises dans le développement des compétences de l’entreprise et du salarié, permet de répondre à plusieurs éléments : 

- Les connaissances et compétences du salarié sont-elles en phase avec l’évolution de l’activité de l’entreprise ?
- Quels sont les objectifs de professionnalisation qui pourraient lui permettre de s’adapter à l’évolution de son poste de travail, de renforcer sa qualification ou de développer ses compétences ?
- Le salarié a-t-il un projet professionnel précis ?
- Comment peut-il évoluer dans l’entreprise ?

Vous l’aurez compris, cet entretien est centré sur la formation, le changement de poste, l’évolution, la mobilité…et non sur les performances ou le comportement qui sont abordés dans l’entretien annuel d’évaluation !

Pour qui ?

Tous les collaborateurs bénéficient de l’entretien professionnel et ce, quel que soit le contrat (CDD, CDI, temps plein, temps partiel…).

Il doit également être systématiquement proposé au salarié qui reprend son activité à l’issue : 

- D’un congé de maternité ou d’adoption
- D’un congé parental d’éducation
- D’un congé de soutien familial
- D’un congé sabbatique
- D’une période de mobilité volontaire sécurisée
- D’une période d’activité à temps partiel faisant suite à un congé de maternité ou d’adoption
- D’un arrêt longue maladie
- D’un mandat syndical

Quand le mettre en place ?

L’entretien professionnel doit être réalisé tous les deux ans.
Pour les salariés déjà en poste en mars 2014, il conviendra de définir une date afin que les entretiens soient réalisés avant mars 2016.

Pour les salariés recrutés depuis mars 2014, les entretiens doivent avoir lieu dans les deux ans suivant le recrutement.

Quelles sont les obligations ?

L’employeur a pour obligation d’informer le salarié de ce droit au moment de son embauche.

Il doit également considérer cet entretien comme une opportunité d’accompagner le projet professionnel et le plan individuel de développement du collaborateur.

Un bilan tous les 6 ans

Si l’entretien professionnel doit être effectué tous les deux ans, il fera également office d’état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié tous les six ans.

Ce bilan permettra de vérifier que le salarié a bénéficié des entretiens professionnels au cours des six dernières années et d’apprécier s’il a suivi ou non au moins une action de formation, s’il a acquis des éléments de certification par la formation ou une validation des acquis de son expérience et enfin s’il a bénéficié ou non d’une progression salariale ou professionnelle.

Attention, s’il apparait, dans les entreprise d’au moins 50 salariés, qu’au cours de ces six dernières années, le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus et/ou d’au moins deux de ces trois mesures, l’employeur devra abonder le CPF de l’intéressé de 100 ou 130 heures.

Bien mener l’entretien professionnel

Afin de bien mener cet entretien professionnel, le manager pourra l’organiser selon les thématiques suivantes : 

- Ecoute du parcours professionnel du collaborateur : quelles sont les compétences acquises et celles à développer ?
- Bilan des actions de formation passées, de leur apport et des besoins complémentaires : quelles formations le collaborateur a-t-il suivi ? Quelles ont été les actions mises en œuvre ? Quelles formations le collaborateur souhaite-t-il suivre pour développer ses compétences ou se réorienter professionnellement ?
- Confrontation des souhaits d’évolution du collaborateur aux besoins de l’entreprise
- Recensement des besoins futurs en formation 
- Validation du contenu de l’entretien et signature du document

Enfin, n’oubliez pas que l’entretien professionnel est avant tout un moment où le manager doit être à l’écoute du collaborateur et non l’inverse !

Image : Gravhlm, Flickr