Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
LA MINUTE RSE : Pourquoi les pays scandinaves ont tout compris et sont en tête du classement des peuples les plus heureux du monde ?

LA MINUTE RSE : Pourquoi les pays scandinaves ont tout compris et sont en tête du classement des peuples les plus heureux du monde ?

04/04/2017

Si les pays scandinaves se sont petit à petit installés dans nos décorations d’intérieur, ils font également figure d’avant-gardistes en matière d’organisation du travail et plus généralement de lifestyle.

Nous vous en parlions récemment dans notre article “travailler moins...et mieux ?”, les pays du Nord de l’Europe ont fait de cette philosophie un véritable art de vivre. Derrière les termes “hygge” (chez les Danois) et et “lagom” (chez les Suédois) se cache en réalité la recette du bonheur ?

Pour preuve, le programme World Happiness Report, initiative des Nations-Unies, publie chaque année depuis 2012 son état des lieux du bonheur mondial et cette année encore, il fait la part belle aux pays scandinaves. En 2017, ce sont les Norvégiens qui sont intronisés peuple le plus heureux du monde. 


Mais comment définir le bonheur dans des cultures différentes ? Si comme bon nombre d’études, les résultats du World Happiness Report sont à prendre avec des pincettes, ils n’en restent pas moins pertinents et résultent de 6 critères différents étudiés dans 155 pays :

- L’espérance de vie en bonne santé,
- La liberté,
- La générosité,
- Le niveau d’aide sociale,
- L’absence de corruption au niveau du gouvernement ou dans le monde des affaires
- Le PIB par habitant.

Le classement est sans équivoque : la Norvège est en pôle position et elle est suivie par le Danemark et l’Islande également présents sur le podium. Mais dans ce contexte, où se positionne la France ? Placée à la 31e position du classement, les résultats de l’Hexagone sur ces différents facteurs ne sont pas glorieux. Comme quoi il n’y a pas qu’en matière de déco que nous devons nous inspirer de nos voisins du nord ! Même si les résultats du Royaume-Uni (19e) et de l’Allemagne (16e) sont légèrement meilleurs, ces nations sont elles aussi derrière un peloton de tête où figurent notamment la Suisse, la Finlande, la Suède, le Canada, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et l’Australie. Les Etats-Unis et leur fameux “american dream” se positionnent quant à eux à la 14e position.

Étonnamment, le bonheur au travail ne figure pas dans la liste des différents critères étudiés. Néanmoins, il est le sujet d’un chapitre de l’étude téléchargeable directement en ligne, ce dernier étant intrinsèque au bonheur de manière générale. La question que l’on peut alors se poser est de savoir si le leadership a un impact bénéfique sur le sentiment de bien-être au travail, côté leader comme côté "leadé" ? Une entreprise peut-elle compter plusieurs leaders ? La place du leader dans cette dernière est-elle forcément liée à la position hiérarchique ? 
Les pays scandinaves sont-ils des nations essentiellement composées de leader charismatiques et intègres ? 

Rien n’est moins sûr. Cependant, la remise en question fait partie intégrante de ces modèles scandinaves, un point sur lequel la France est en retard, à méditer.

Pour revenir sur le travail de World Happiness Report, le bas du tableau est trusté, sans surprise, par l’Afrique subsaharienne. À noter que les pays les “moins heureux” seraient la Syrie et le Yémen dont la situation actuelle est particulièrement instable.

Sources : worldhappiness, la Norvège est le pays le plus heureux du monde