Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
LA MINUTE RSE : Travailler moins... et mieux ?

LA MINUTE RSE : Travailler moins... et mieux ?

09/01/2017

À l’heure où l’on parle de remettre en cause les 35 heures, de laisser les gens travailler plus. Et si au contraire on travaillait moins…. mais mieux ? ET si c’était ça la clé de la réussite et du bonheur ?

On cite souvent l’exemple des pays scandinaves comme un modèle de succès : et s’ils avaient raison ? Ont-ils réellement cette recette secrète du bonheur ?

Plus qu’une recette, c’est un art de vivre. Chez les danois on l’appelle le “hygge”, chez les suédois, c’est le “lagom”. Ça veut dire quoi lagom ? L’expression souvent utilisée “Lagom är bäst" (à ne pas confondre avec les meubles Ikea) ou “le mieux c’est juste assez” dans la langue de Molière, pourrait être comparée à l’expression anglophone bien connue : “Less is more”.

Ne comprenez pas cette expression par “Moins on en fait mieux on se porte”, non ! Les suédois ne sont pas réputés pour leur paresse, bien au contraire. Le lagom ne signifie pas pour eux médiocrité mais un état d’égalité, une société moins compétitive où l’on serait donc plus heureux. 

Comment cela se passe-t-il pour eux au travail donc ? ET bien pensez équilibre !

Et oui, ne tombons pas non plus dans le stéréotype qui serait de dire que les scandinaves sont sur une autre planète, qu’ils finissent de travailler à 15h (parce que sinon ils ne verraient jamais la lumière) et que c’est le pays des bisounours. Non non non ! Équilibre on vous dit ! La clé de leur bonheur se trouve donc dans l’harmonie  entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

En d’autres termes, les horaires sont flexibles. À 17h, la majorité des entreprises sont désertes puisque les employés profitent de ce temps pour faire du sport, de la musique, voir des amis ou de la famille. Bien sûr, cela demande une sacrée discipline personnelle et d’être très efficace pendant les heures travaillées. Quand ces habitudes sont ancrées culturellement dans le rapport au travail, elles deviennent une évidence.

La journée de 6h

Depuis peu, la Suède retente également l’expérience de la journée de 6h. Chez l’entreprise Goteborg, cela fait déjà 14 ans que c’est le cas, avec le même salaire que pour une journée dite “classique” ! 

Cependant pour que la journée de 6h fonctionne réellement, plus question de mélanger vie pro et vie perso. Plus question de répondre à quelques mails perso, d’appeler votre chéri(e) ou de prendre rendez-vous chez le médecin.
6h-12h ou 12h-18H, les 6 heures sont denses et très productives, et exit la réunionite… !

À l’heure où les générations Y et Z réclament davantage de souplesse et de liberté dans les horaires de travail ainsi que dans leur organisation, aiment faire des micro pauses très récurrentes au travail mais sont capables de travailler n’importe où et à n’importe quelle heure, le modèle suédois pourrait-il vraiment être la solution ?

Affaire à suivre...