Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
Le recrutement mobile : on en est où ?

Le recrutement mobile : on en est où ?

18/12/2013

En France aujourd’hui, nous sommes plus de 20 millions de mobinautes, soit la moitié des internautes. Comment le mobile peut révolutionner le recrutement?

En 2014-2015, nous serons encore plus nombreux à surfer sur internet depuis notre mobile.

Cette tendance a modifié les pratiques de recrutement classiques, et nous assistons aujourd’hui au développement du recrutement mobile.

Bien que pour le moment très peu d’entreprises aient intégré cette pratique de recrutement dans leur stratégie, il ne serait pas étonnant de voir cette tendance se démocratiser dans les années qui viennent.

Cependant, certaines ont déjà créé leur application mobile dédiée au recrutement.
 La première à voir le jour a été l’application « rue de l’emploi » lancée en 2012 et qui a été téléchargée plus de 70 000 fois en un an, ce qui est plutôt pas mal.
 Par la suite se sont lancées les entreprises Orange (avec Orange jobs) BNB Paribas (avec Dr job) ou encore EDF (avec EDF recrute).

Grâce aux applications mobiles, le candidat peut postuler n’importe où et n’importe quand, sachant que 42 % des possesseurs de mobile se connectent dans les transports et pendant leurs déplacements professionnels.

56% des mobinautes ont déjà téléchargé une application dédiée à l’emploi, parmi ceux qui ont postulé à une offre 40% ont obtenu un entretien et 7% ont été embauchés. Un marché encore timide mais qui a de l’avenir devant lui, d’ici quelques années il ne serait pas étonnant de voir fleurir les applications de job board.

Mais le grand concurrent du mobile étant évidemment l’ordinateur, les applications font-elles le poids face aux habitudes des candidats de postuler depuis un ordinateur ?

Pour l’instant, par souci de rapidité et de simplicité, les candidats préfèrent l'ordinateur. En effet, tous les sites n’étant pas « responsive », c’est-à-dire adaptés aux tablettes et smartphone, la navigation est plus facile depuis un ordinateur.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : à choisir, les candidats préfèrent à 88% déposer leur CV depuis un ordinateur que depuis un mobile (seulement 3%).

Le recrutement essentiellement mobile, ce n’est pas pour tout de suite, l’ordinateur se présentant encore comme l’outil le plus simple et rapide mais il se peut que d’ici quelques années il se fasse une place dans les pratiques de recrutement.

Après les réseaux sociaux, le mobile ? Restez connectés, ça pourrait bouger...