Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
Le Télétravail : bonne idée ?

Le Télétravail : bonne idée ?

30/12/2014

Les tendances et habitudes de travail changent avec les nouvelles technologies, c’est un fait. Réseaux sociaux, intranet, extranet, plateforme collaborative, tout est fait pour communiquer plus facilement et rapidement. Générations Y et maintenant Z prennent ainsi l’habitude de travailler aux horaires qui leurs conviennent, à l’endroit qui leur convient.

C’est ainsi que de nombreuses entreprises prennent le parti de proposer à leurs employés de travailler à distance, en télétravail.
Tendance tout droit venue des Etats-Unis, dans un contexte ou le coût au m² ne cesse d’augmenter, elle permet de faire des économies sur l’espace de travail mais aussi d’optimiser le temps et le coût de transport.
Quoi de mieux pour concilier vie personnelle et professionnelle ?
Cependant, est-il évident de manager des collaborateurs qui ne sont pas au bureau ? Tout le monde est-il capable de travailler à distance ? Que dit la loi ?

Les avantages
Equilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, pouvoir aller chercher ses enfants à l’école ou faire venir l’installateur du câble en pleine journée mais aussi gain de temps grâce à l’absence de transports, augmentation de la productivité et rupture de la monotonie et de la routine en pouvant travailler chez soi ou dans un espace de co-working, les avantages sont nombreux. 
Cependant, tout le monde n’a pas forcément les capacités de faire du télétravail. Autonomie et organisation sont les maîtres mots !  Il faut pouvoir et savoir organiser son temps de travail sans se laisser happer par les diversions possibles qui sont chez soi souvent plus nombreuses qu’au bureau mais il faut aussi pouvoir établir une limite entre sa vie professionnelle et sa vie privée.

Imaginer un commercial en télétravail est plutôt facile de par sa fonction nomade, il gagnera du temps à rédiger ses rapports, argumentaires chez lui plutôt que de repasser au bureau.  Cependant, il faut pouvoir lui faire confiance et instaurer des contrôles récurrents afin de mesurer les objectifs.

Et pour les fonctions support, quelle pourrait-être l’éligibilité de ces postes au télétravail ?

Le contrôle
Etre en télétravail ne veut évidemment pas dire se la couler douce, ni même travailler de nuit et dormir la journée. La loi le prévoit, l’employeur doit respecter la réglementation sur le temps de travail (temps maximal de travail par jour et par semaine, temps de repos, etc.) mais il doit aussi mettre en place des moyens de contrôle du temps de travail : système de pointage sur l’ordinateur, système de surveillance informatisé etc.
Le salarié doit également respecter les restrictions mises en place sur les usages d’équipements, d’outils informatiques sous peine de sanctions.
Rappelons également que le salarié en télétravail bénéficie des mêmes garanties que ses collaborateurs plus la prise en charge de tous les coûts liés au télétravail (fourniture des matériels, électricité, chauffage…).


100% Télétravail ?
Certains aiment et ont adopté le télétravail. C’est le cas de Gauthier Toulemonde. 54 ans,  PDG  de Timbopresse et rédacteur en chef des mensuels Timbres magazine et de L’activité immobilière (une société de 9 salariés, Gauthier Toulemonde a décidé, en octobre 2013 de s’exiler sur une île déserte indonésienne pendant 40 jours afin de « démontrer que l’on peut se trouver seul sur une île, continuer à travailler en équipe et diriger une société ». Grâce à ses ordinateurs, sa connexion et Skype, il a pu faire vivre son entreprise à distance et garder un lien avec ses salariés.

Cependant, il met tout de même en garde contre le tout télétravail expliquant la nécessité de conserver des moments de rencontre pour garder une bonne ambiance et une cohésion d’équipe.

En effet, si les outils permettent aujourd’hui de communiquer ses idées, ses fichiers très rapidement avec ses collaborateurs, oubliez l’émulation d’équipe qui est moins évidente à distance ainsi que la culture d’entreprise. 
C’est pourquoi certaines entreprises obligent un jour présentiel à leurs collaborateurs en télétravail afin de garder l’esprit d’entreprise et la motivation de résultat et de développement qu’il est plus aisé de ressentir lorsque l’on est présent dans les locaux avec ses collègues.

Et d’autres entreprises au contraire ont décidé de faire un pas en arrière en interdisant le télétravail. C’est le cas de Yahoo ! qui oblige désormais tous ses salariés à travailler au sein des locaux afin de « ressentir l’énergie et l’excitation ». (Marissa Mayer)

Les managers en France sont encore souvent frileux à l’idée de manager des salariés en télétravail par manque de contrôle en temps réel, il faut donc trouver des solutions de contrôle régulier et avant tout instaurer une confiance mutuelle…