Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
Les serious games prennent de l'ampleur

Les serious games prennent de l'ampleur

26/02/2014

Les « Serious games » sont nés il y a quelque temps, mais étaient jusqu’à maintenant utilisés seulement dans les grandes entreprises. Aujourd’hui, ils s'installent dans les entreprises avec des objectifs bien différents...

Ils sont de plus en plus nombreux à se développer, et pour cause : les « Serious games » sont en train de révolutionner la formation et le recrutement.

Ces « jeux sérieux » sont une façon ludique d'apprendre à distance, voire même de trouver un emploi à travers un avatar plus vrai que nature. Rien ne diffère d’un jeu vidéo, si ce n’est le lien avec le réel, en cas de recrutement par exemple. Ces jeux permettent aux entreprises de développer un côté attractif quel que soit le but du jeu.
Aujourd’hui, les serious games se développent très rapidement.

On en compte actuellement une trentaine avec des objectifs bien différents :
Par exemple, en formation, le serious game « M comme Manager », résultat d'une collaboration entre Daesign, Orange et Natixis, est destinée au managers et ses objectifs au quotidien : gestion du temps, traitement d'un entretien difficile etc…
Le manager joue son propre rôle dans une entreprise virtuelle ou il est exposé à des situations professionnelles fréquentes : animer une réunion, gérer un conflit, motiver un collaborateur etc…

- Trust de Danone, qui existe aussi en application Facebook, est un jeu destiné aux jeunes et étudiants qui veulent découvrir les différents métiers au sein du groupe. En effet,  le jeu leur permet d’être à la tête d’une division de Danone et de développer l’activité.

- Le cabinet d’audit Accenture a lui créé son serious game pour recruter ses futurs collaborateurs. Les candidats, après avoir passé une première sélection, doivent se mettre dans la peau d’un consultant junior et conseiller une société qui souhaite se lancer dans le marché des téléphones d’occasion. C’est aujourd’hui l’un des rares à avoir créé son sérious game dédié uniquement au recrutement…

- La SNCF s’est lancé également, avec un jeu qui allie découverte des métiers du groupe et recrutement en guidant le joueur sur les offres d’emploi à pourvoir. 

Que ce soit pour développer leur notoriété, leur marque employeur ou encore pour former ou recruter leurs (futurs) collaborateurs, les marques voient en ces serious games de nombreux atouts.

Nul doute que d’ici quelques années ils se développent et fassent partie intégrante du processus de recrutement ou de formation !