Accueil>Actualité

Actualité

Toutes les actualités
Quand le bouddhisme inspire le management

Quand le bouddhisme inspire le management

26/03/2014

Indépendamment des croyances religieuses, le bouddhisme peut très bien s'appliquer en entreprise et plus particulièrement au management.

Le livre « ce que le bouddhisme peut apporter aux managers » co écrit par le dalai lama et Laurens Van Den Muyzenberg en 2008, met en avant les différents principes pouvant être mis en pratique en entreprise.

La religion bouddhiste est une réflexion sur soi-même et sur les autres, et la première théorie en entreprise est le fait qu'il faut savoir se diriger soi-même avant de diriger les autres.
Elle donne donc des clés pour les relations en entreprise, vis-à-vis de ses collaborateurs ou de ses dirigeants, entre autre.

Pour cela, il en ressort 5 aptitudes à développer :

- La compassion. Se mettre à la place de l'autre est important, que ce soit dans les relations personnelles ou professionnelles. Il faut toujours garder en tête que personne n'est parfait et avec de la compréhension, on arrive à trouver des solutions ensemble plus facilement et rapidement.

La plupart du temps, au bureau, une personne qui n'effectue pas ou mal une tache ou fuit les responsabilités est une personne qui a peur, de mal faire par exemple. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à ouvrir un dialogue pour en parler ainsi que de féliciter son collaborateur lorsqu'il prend une initiative par exemple.

- La conscience de l'impermanence. En effet, tout évolue et il est fondamental de s'adapter aux changements, qu'ils soient organisationnels ou économiques. Pour cela, il faut savoir anticiper et se rendre compte des aspects positifs que présente la situation actuelle : « J'ai beaucoup de chance d'avoir un job » ou encore « certes ce travail demande beaucoup d'efforts mais à chaque succès c'est une satisfaction ».

- La mesure. Il ne faut pas agir dans les extrêmes mais rester dans la mesure le plus possible. A chaque fois que l'on va dans les extrêmes, le résultat est négatif et cela provoque le plus souvent l'effet inverse que celui escompté. En équipe, il faut veiller à l'équilibre des forces, mieux vaut être objectif et gérer la situation avec mesure.

- Enfin, adopter une attitude bénéfique. En effet, rien ne sert de faire le mal d'autrui car l'intérêt d'une partie est l'intérêt de tous. Pour cela, mieux vaut dire ce que l'on pense, ce que l'on ressent et souligner le positif qu'il y a dans chacun des collaborateurs.

Le bouddhisme est une façon de voir les choses autrement et se reconcentrer sur le principal. Ces méthodes s'appliquent en entreprise et à l'heure des nouvelles tendances du management, c'est une approche intéressante.

Celles-ci étant bien évidemment valables en entreprise mais également dans la vie personnelle, et elles s'appliquent à tous alors abusez-en !




Photo : lentreprise.lexpress.fr