Comment fideliser un developpeur ?

Cette question, nous la connaissons bien pour l’avoir traitée lors d’une de nos Mouss’ Tech en 2017. Oui cette population pro, hyper volatile et plébiscitée par de nombreuses boîtes en ce moment. Dans cette article, nous allons partager avec vous quelques ingrédients pour attirer et fidéliser vos développeurs, leur donner envie de s’investir durablement.

Comment fideliser un developpeur ?

Introduction

Dans le monde dynamique du développement informatique, la fidélisation des développeurs est devenue une priorité stratégique pour les entreprises cherchant à prospérer. Les professionnels du code sont des actifs précieux, et la concurrence pour les retenir est intense. Comment donc fidéliser les développeurs de manière efficace ? Explorez avec nous des stratégies pratiques et innovantes pour garantir l’engagement et la rétention à long terme.

Pourquoi la Fidélisation des Développeurs est Cruciale

La fidélisation des développeurs va bien au-delà de la simple rétention du personnel. Elle stimule la productivité, favorise l’innovation et renforce la culture d’entreprise. Un développeur fidèle est un atout qui contribue non seulement au succès actuel de l’entreprise, mais aussi à sa pérennité dans un secteur en constante évolution.

Investissez dès le recrutement

Un bon développeur, à l’aise aussi bien sur les technos qu’il maîtrise que dans ses baskets se fait chasser régulièrement (nous savons de quoi nous parlons^^). Alors il ne faut pas rater le coche. Dès que vous avez capté son attention et réussi à l’attirer pour une première rencontre, vous devez lui taper dans l’oeil.

Lors de cet entretien, proposez-lui des projets et des missions variés pour lui donner envie de vous rejoindre.
Ensuite, parlez ouvertement de rémunération avec lui : oui le nerf de la guerre est un sujet sensible qui peut faire toute la différence.

Utilisez les mêmes codes verbaux que lui, (hey nous aussi on sait être techos quand on veut ^^), expliquez vos différents process, technologies et méthodes liés aux métiers IT (revues de codes, méthode Agile, Scrum, Java JEE, HTML, Angular JS …).
Impliquer le reste de l’équipe, ou du moins quelques membres qui maîtrisent le sujet afin de lui garantir l’aspect technique. Oui vous n’avez pas appris tout ce jargon juste pour lui faire plaisir. Soyez crédible.
N’hésitez pas à vous assurer aussi de son niveau technique en lui faisant passer des tests sur les technos qu’il utilisera au quotidien.

Enfin, checkez bien que le feeling passe entre lui et le reste de l’équipe en l’invitant, avant son intégration, à un team building ou un dej d’équipe pour faire plus ample connaissance.

Donnez des perspectives d’évolution 

Souvent les développeurs sont passionnés par les technologies qu’ils utilisent au quotidien. Leur objectif est de s’améliorer continuellement et d’en apprendre de nouvelles également pour compléter leur panel de compétences.

Il est essentiel de leur expliquer votre organisation interne et de leur présenter leur potentielle montée en compétences transversales : soit sur de nouveaux projets plus capés ou alors d’évoluer sur de nouvelles technologies.
Leurs options d’évolution à moyen terme : devenir expert technique ou chef de projet.
Enfin, assurer leur employabilité, c’est assurer leur fidélité 🙂

Diversifiez le quotidien 

Proposez-leur des sujets de projet variés pour qu’ils travaillent leur technicités. La méthode Agile n’a pas été faite par eux et pour eux par hasard. Evitez la monotonie en assurant un changement de tâche tous les 4 à 6 mois.
Apprenez-leur à donner du sens à ce qu’ils font. Pourquoi pas leur proposer de temps en temps d’accompagner l’équipe commerciale en visite chez les clients afin d’expliquer eux-mêmes leur solution. Ils sont vos meilleurs ambassadeurs.

Envoyez-les pitcher au sein des écoles dans lesquels vous allez chercher de nouveaux stagiaires. En amont, formez-les à l’art de pitch. Apportez-leur de l’ouverture : il y a de la vie au-delà des écrans :). Faites-les monter en compétences sur des notions qu’ils ne maîtrisent pas pour les faire sortir de leur zone de confort et se développer personnellement.

Laissez du temps 

Pour apprendre, pour s’ouvrir, pour découvrir et tester de nouvelles technos, concept et méthode : conférences, meetups, réseaux, etc. Quelques exemples : Brown bag lunch et Conférence Devoxx.

Organisez des moments de partage en équipe : pourquoi pas mettre en place une partie de “Call of” juste après le déjeuner. Les gamers seront ravis de former les novices sur le sujet ! 8)

Proposez un environnement de travail serein
Horaires flexibles et télétravail leur sont devenus indispensables.
Maintenez également leur matériel et les licences logiciels à jour.

Ces astuces résultent de nombreuses expériences vécues par plusieurs entreprises.
C’est du pur concret et réel. Vous n’avez pu qu’à tester. Si vous mettez quelques actions en place, donnez-nous des news !

Conclusion

En conclusion, fidéliser les développeurs ne se résume pas à des avantages financiers. C’est une combinaison d’environnement de travail positif, de développement professionnel, de reconnaissance et d’équilibre. En investissant dans ces domaines, les entreprises peuvent non seulement attirer les meilleurs talents mais aussi les retenir, formant ainsi une équipe de développement solide et engagée.

icon

À quel stade de développement se trouve votre équipe ?

Et si vous découvriez un modèle qui vous permet de comprendre la manière dont interagissent les membres de votre équipe ? Un modèle qui vous permettrait de comprendre le degré auquel se trouve votr...

Lire la suite
icon

Le bilan de compétences

Les bilans de compétences permettent au salarié et demandeur d’emploi d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles afin de définir un projet professionnel ou un projet de formation...

Lire la suite
icon

5 astuces pour être pertinent commercialement

Découvrez les astuces pratiques de notre équipe commerciale pour maintenir une relation client efficace.

Lire la suite