Être force de proposition : apprendre à aller au-delà en entreprise

Elle fait partie des compétences mentionnées sur les fiches de poste. « Être force de proposition » est une expression dont on ne sait pas toujours ce qu’elle implique. Faisons le point sur les attentes.

Être force de proposition : apprendre à aller au-delà en entreprise

Que veut dire “être force de proposition” dans le monde du travail ?

Dans la liste des soft skills appréciés en entreprise, il y en a un qui revient souvent : la force de proposition. Cela peut paraître intimidant, mais à quoi cela fait exactement référence ?

La force de proposition s’articule autour d’une attitude proactive

  • Vous proposez facilement de nouvelles idées ?

En réunion, vous êtes l’électron libre de l’équipe. Les idées fusent et vous n’hésitez pas une minute lorsqu’il s’agit de les partager. Vous adorez être à l’initiative de nouveaux projets, participer au changement en interne : organiser des rituels managériaux, des déjeuners d’équipe ou encore travailler sur le lancement d’un nouveau produit ou d’un nouveau service.

  • La résolution de problèmes n’a pas de secret pour vous ?

Un couac en interne ? Avec un client ? Ça ne vous fait absolument pas peur. Le self control est votre meilleur ami et vous savez rebondir dans toutes les situations ! Vous n’avez pas peur de l’échec et vous savez l’affronter à bras le corps !

  • Votre créativité est-elle débordante ?

Vous êtes fan d’art, de musique, de cinéma et vous vous inspirez de ces centres d’intérêt pour créer au quotidien, dans votre vie perso comme dans votre vie pro. Vous n’êtes jamais à court d’idées l’artiste !

Si vous vous reconnaissez dans ces qualités, et bien, vous êtes force de proposition ! Cette capacité à voir au-delà des instructions que vous recevez est un atout différenciant majeur.

Vous ne vous reconnaissez pas ? Il n’y aucune honte. Être force de proposition n’est pas une compétence qu’on nous donne à la naissance. C’est un soft skills qui se développe au fil du temps et de l’expérience !

Comment être force de proposition ?

Il existe plusieurs moyens de développer cette compétence…

Apprenez à mieux vous connaître

La connaissance de soi concerne à la fois :

  • La personnalité

Vous devez apprendre à savoir qui vous êtes, vos qualités, vos valeurs, ce que vous aimez faire.

  • Le parcours

Faites le point sur votre histoire, votre vécu, vos particularités…

  • Les expériences

Un bilan sur ce que vous savez faire au travail, votre expérience professionnelle et vos compétences professionnelles !

  • Les aspirations

Vous devez savoir ce qui vous anime, vos objectifs, vos inspirations et vos motivations.

L’être humain évolue en permanence, vous pouvez faire ce travail d’introspection sans modération !

Mieux se connaître augmente l’affirmation de soi. Vous savez ce pourquoi vous êtes doué donc vous n’avez pas peur de proposer vos idées. Cette posture assertive facilite la prise d’initiatives.

Soyez à l’écoute de votre environnement

Pratiquer l’observation nous aide à mieux appréhender une situation professionnelle. Pour faire preuve de discernement, il convient d’avoir le maximum d’informations en votre possession.

Cette position éclairée donne confiance pour débloquer une situation. Comprendre le besoin, la problématique, donne du sens à la démarche. Nous nous sentons impliqués. Cela nous pousse à initier des actions.

Pour être à l’écoute de son environnement, il est important de cultiver une attitude d’ouverture et de curiosité, de s’intéresser aux activités et aux projets de son équipe et au-delà, de rester à l’affût des évolutions du marché et de la concurrence, et de participer activement aux événements internes et externes de l’entreprise…

Ayez confiance en vous

Certains éléments peuvent braver votre envie d’agir :

  • Peur du regard des autres ;
  • Sentiment d’illégitimité ;
  • Manque d’approbation de votre supérieur ;
  • Peur de se tromper.

Arrêtez de vous comparer ! Trop de réflexion empêche l’action. Une proposition n’est pas gravée dans le marbre. Ouvrez le débat, faites part de vos arguments. Et si votre idée ne remporte pas l’adhésion totale, le monde ne va pas s’écrouler.

5 conseils pour être force de proposition en entreprise :

Comprendre la situation, le besoin… Tout part de là !

Il est important d’adopter une démarche d’analyse rigoureuse. Pour cela, posez vous les bonnes questions, collectez les informations pertinentes, identifiez les parties prenantes clés et comprenez les différents points de vue.

Libérez votre créativité.

Donnez vous du temps pour réfléchir et explorer de nouvelles idées, sans jugement ni censure. Vous pouvez aussi diversifier ses sources d’inspiration, en lisant des articles, en visionnant des films ou des documentaires, en écoutant de la musique ou en allant dans des musées, des lieux qui vous inspirent pendant vos temps de pause !

Les activités créatives passent de la peinture à la cuisine ! On ne vous demande pas d’être Matisse, mais de faire des choses qui vous stimulent !

Usez d’empathie, changer de perspective donne des idées !

Pour développer votre empathie, pratiquez l’écoute active. Faites preuve d’attention et de bienveillance avec votre équipe et vos supérieurs. Vous pouvez aussi vous mettre à la place de votre interlocuteur en imaginant son ressenti, son besoin et ses attentes.

Soyez curieux, adoptez une posture d’apprenant.

Pour booster votre curiosité professionnelle, intéressez vous à des sujets qui vous passionnent ou qui vous intriguent. Lisez des livres, des articles et des blogs sur ces sujets, et engagez des conversations avec des personnes qui ont des perspectives différentes des vôtres. Tenez vous au fait des infos nationales et internationales.

Vous pouvez aussi suivre des formations pour en apprendre davantage sur les enjeux de votre métier de manager, RH, commercial…

bouton : je forme mon équipe

Prenez des risques, proposez !

Cela peut paraître intimidant au début et on a tendance à se dire :

“Qui suis-je pour remettre en question un processus ? Donner mon avis ?”

Prendre des risques implique de réfléchir aux avantages et aux inconvénients potentiels d’une décision. Il peut être utile de peser les risques et les récompenses avant de prendre une décision.

Ayez confiance en vos idées tout en restant ouvert aux critiques et aux commentaires, on dit souvent qu’une mauvaise idée vaut mieux que pas d’idée du tout alors osez et foncez !

Envie de booster la performance de votre équipe ? Partagez-nous vos besoins !

Je partage mes besoins en formation

icon

Outplacement, définition et avantages

Vous vous séparez d’un membre de votre équipe et vous souhaitez l’accompagner une dernière fois ? L’outplacement semble être la solution ! Quel est son sens du côté entreprise ? À quel moment le dé...

Lire la suite
icon

5 Idées Reçues à Briser Sur Les Activités Team Building

Vous avez envie de booster la cohésion de votre équipe mais vous vous dîtes que les activités team building ne sont adaptées ni à vos objectifs, ni à votre budget. Et en plus, vous manquez cruellem...

Lire la suite
icon

La RSE : Levier stratégique des entreprises ?

La RSE fait beaucoup parler d’elle depuis quelques années et surtout depuis cet été avec la signature de la loi PACTE. Cette fameuse Responsabilité Sociale des Entreprises qui regroupe l’ensemble d...

Lire la suite