Favoriser la culture de l'erreur et contrer sa peur de l'échec en entreprise

L’erreur est humaine, paraît-il. Et pourtant, elle n’est pas toujours la bienvenue en entreprise.

Favoriser la culture de l

Quelle perception de l’erreur avons-nous dans le monde professionnel ?

Réunion d’urgence, ambiance tendue… 

« Qui a envoyé le mauvais contrat au client ? » 

Aucune main ne se lève. Puis finalement si. Un collaborateur se dénonce avec hésitation et émotion. C’est cette hésitation qui pose problème. Pourquoi avons-nous du mal à assumer nos échecs ? Comment faire pour ne plus se sentir anxieux à l’idée d’avouer que nous avons fauté ? 

La contradiction entre vie pro et vie perso, c’est que dans la vie perso, il est courant de banaliser le droit à l’erreur. Savoir se tromper apparaît comme le chemin vers l’apprentissage

En entreprise, plus particulièrement en France, c’est une autre histoire !

Le collaborateur qui se trompe ou renonce n’est pas toujours vu d’un bon œil par les autres. Se tromper est perçue comme un échec, un manquement au travail, un manque de compétence. Elle génère parfois de l’anxiété, une perte de confiance en soi et du stress.

Le saviez-vous ?

La phobie d’échouer ou la peur de l’échec se nomme aussi “l’atychiphobie” ! Elle envahit les personnes d’une anxiété et d’un sentiment très négatif à propos du fait d’échouer dans leur quotidien. Cela impacte même sur leur santé mentale !

Les plus grands dirigeants, à l’instar de Bill Gates ou Steve Jobs, ont essuyé de nombreux échecs avant de réussir. Et ils n’hésitent pas à le mettre en avant !

«Celui qui n’a jamais commis d’erreur n’a jamais tenté d’innover.»

Albert Einstein

Pourquoi la diaboliser alors que celle-ci influe positivement sur notre développement individuel.

Accepter de se tromper et reconnaître ses erreurs, révèlent des qualités louables :

  • L’humilité : 

On le sait personne n’est parfait. L’humilité permet de reconnaître que nous ne savons pas tout et que nous avons encore beaucoup à apprendre de notre métier. L’humilité nous pousse à être ouvert aux idées des autres, à chercher des solutions ensemble et à ne pas hésiter à demander de l’aide si nécessaire.

Elle permet de relativiser et d’éviter de perdre en confiance. En étant humble, vous saviez qu’il y avait une probabilité d’échec, que vous n’êtes pas toujours au fait de tout et que vous avez encore besoin d’apprendre.

La vie serait ennuyeuse si on savait déjà tout !

  • L’audace : 

Sortir de sa zone de confort, savoir prendre des risques, défendre ses idées, prendre la parole en public, savoir prendre des décisions… L’audace est une qualité précieuse pour réussir au travail et mieux surmonter nos soucis.

Gagner en audace, c’est gagner en confiance et montrer que nous savons rebondir. Ne vous laissez pas abattre, il faut surmonter la situation. La solution à votre problème est en vous !

Envie de booster votre audace ?

J'apprends à m'affirmer avec RH Performances

  • La responsabilité : 

Vos décisions ont du sens. Si elles sont amenées à échouer, vous ne pouvez qu’assumer les conséquences de ces choix. Votre décision était justifiée par certains facteurs et malheureusement, ce choix n’était pas le bon. 

Assumer ses responsabilités, c’est montrer qu’échouer ne vous fait pas peur, que nous sommes prêts à rebondir avec confiance. La responsabilité prouve que vous avez assez confiance en vous et en votre équipe pour leur faire part de vos faiblesses !

  • La résilience ou la capacité à rebondir après : 

Non, on ne vous demande pas de péter la forme après avoir envoyé le mauvais dossier ou après l’échec d’un projet.

On vous demande de relativiser, de faire le point sur ce qui a fonctionné, ce qui n’a pas fonctionné, d’identifier les causes de vos erreurs et surtout de ne pas vous laisser abattre ! Rassurez-vous, elles sont vécues au quotidien : vous n’êtes pas le premier et vous ne serez pas le dernier dans votre équipe !

Pourquoi faire toutes ces choses ? Pour ne plus échouer dans vos projets futurs et pour mieux rebondir après cette phase difficile. Demandez de l’aide à des membres de votre équipe qui se sont retrouvés dans une situation similaire, ils seront d’une aide précieuse !

Et si mon manager réagit mal ?

La résilience et la capacité à rebondir permettent de montrer à votre manager que vous ne vous laissez pas abattre, que  vous avez une capacité à trouver des solutions aux problèmes rencontrés et que vous assumez vos responsabilités !

L’entreprise de demain est celle qui valorise l’erreur

L’évolution des modes d’organisation et de management requiert de l’innovation et de l’adaptabilité. L’essor de l’intelligence artificielle accélère la transformation des métiers.

Dans ce contexte teinté d’incertitude, la rigidité apparaît d’autant plus contre-productive. Il en découle des comportements néfastes pour le développement de l’entreprise :

  • Une perception négative face au problème entraîne un sentiment de honte et une dévalorisation de soi ;
  • Une erreur ignorée, voire dissimulée menace les résultats en interne ;
  • Le culte de la perfection engendre une compétition malsaine entre les collaborateurs.

À l’inverse, l’entreprise qui valorise l’erreur a tout à y gagner.

Savoir se tromper c’est :

  • Innover : tester plusieurs idées avant de dénicher celle qui triomphera ;
  • Performer : tirer des enseignements pour mieux faire ;
  • Renoncer : arrêter de reproduire ce qui ne fonctionne pas ;
  • Découvrir : le résultat au bout d’un chemin erroné peut-être surprenant. Et ce n’est pas Christophe Colomb qui dira le contraire !

Savoir se tromper s’avère indispensable. N’est-ce pas finalement le meilleur moyen d’apprendre et d’évoluer ? 

Formez-vous à un management innovant qui valorise vos talents :

Je participe au Kit de Survie du Manager

Nos 4 conseils pour favoriser la culture de l’erreur en entreprise

  • Normalisez l’expérimentation, place au Test & Learn !

Cela consiste à encourager les employés à tester de nouvelles idées et à apprendre de leurs erreurs. Cela permet d’améliorer continuellement les processus internes et les résultats de chacun et les résultats collectifs.

Envie d’approfondir le sujet du Test & Learn ? Découvrez notre article sur le management 4.0 et le Test & Learn.

  • Intégrez le droit de se tromper à tous les niveaux de l’entreprise.

Cette intégration permet de booster le développement personnel de vos collaborateurs et leur confiance envers l’entreprise. Cela inclut l’encouragement des employés à poser des questions, à exprimer des idées controversées ou à prendre des initiatives pour résoudre des problèmes. Les employés doivent se sentir libres de discuter de leurs erreurs sans crainte de représailles ou de sanctions !

Formez votre équipe à l’assertivité pour qu’elle apprenne à mieux gérer les conflits et mieux collaborer !

  • Usez et abusez de feedbacks

Si vous souhaitez en savoir plus sur le feedback constructif, n’hésitez pas à lire notre article dédié ou à vous former au feedback constructif !

  • Encouragez l’entraide et le mentorat entre pairs.

Créez des liens forts entre les membres de votre équipe ! Pour encourager l’entraide et le mentorat entre pairs, il est important de créer des programmes et des rituels qui permettent aux employés de se connecter les uns avec les autres. Cela peut inclure la mise en place de groupes de travail ou de réseaux de mentorat, ou encore l’organisation de séances de formation ou de workshops.

Découvrez les formations RH Performances

icon

MBTI & Management : renforcer la dynamique de votre équipe ?

En effet, le test MBTI est un moyen très utile pour renforcer la cohésion d’équipe et favoriser la productivité de l’entreprise tout en développant votre leadership. Mais comment faire émerger le...

Lire la suite
icon

5 astuces pour favoriser la cohésion d’équipe

Selon l’étude en 2013 de Coach Omnium sur le tourisme d’affaires, « Près de 9 collaborateurs sur 10 sont toujours aussi enthousiastes d’aller en séminaire/convention. En effet, c’est un moyen très ...

Lire la suite
icon

Quel Budget Prévoir Pour Un Séminaire ?

Les séminaires peuvent souvent être mis de côté pour leur prix et le temps qu’ils nous coûtent à organiser. Pourtant, un séminaire n’est pas nécessairement cher ! 

Lire la suite