Adoptons un état d’esprit de champion : connaissez-vous la Mamba Mentality ?

J’aime beaucoup les analogies entre le monde du sport et celui de l’entreprise. Le coup de coeur du moment, c’est l’héritage d’un grand sportif qui nous a quitté trop tôt : Kobe Bryant, avec la Mamba Mentatity.

Adoptons un état d’esprit de champion : connaissez-vous la Mamba Mentality ?

Pourquoi ce coup de coeur ? Parce que dans ce contexte d’incertitude qui devient permanent, avec un léger goût de mauvaise habitude avec laquelle, nous devons nous reconstruire. Résilience, mot hyper tendance tapé 75 millions sur Google, devient de plus en plus pesant.

Oui mais comment ? De quelle méthode, concept ou justement philosophie de vie peut-on s’inspirer pour avancer ?

Le numéro 24 des Lakers nous a partagé son mode de vie qui lui a permis d’être en confiance et optimiste toute sa vie !

C’est quoi la “Mamba Mentality” ?

La Mamba Mentality, c’est une manière de vivre”, note Kobe Bryant. “Ça consiste à essayer d’être chaque jour meilleur que la veille. Il ne s’agit pas de faire preuve d’audace, d’être chaque jour de plus en plus casse-cou, mais plutôt de s’évertuer de façon constante à enregistrer des progrès dans le domaine de notre choix. Bref, ça revient simplement à toujours vouloir progresser.

Si je reporte cette mentalité dans le monde de l’entreprise, c’est faire de son mieux chaque jour, en faisant mieux que la veille ! C’est se donner les moyens d’avancer, de grandir chaque jour en s’auto-évaluant pour faire mieux le lendemain. C’est une quête de l’amélioration continue envers nous-même.

Une cheminement interne : une introspection

“Peu importe ce que les gens pensent ou disent lorsqu’on leur pose des questions, l’important est ailleurs, il est dans le fait qu’on tente de comprendre, de s’améliorer, d’avancer. Il faut poser des questions, sans se soucier d’une éventuelle réaction négative des autres. Il faut se concentrer sur notre interrogation du moment présent, et trouver le moyen d’avoir la réponse qui nous permettra de progresser. Sans jamais craindre le ridicule.”

“Au début de ma carrière, je regardais beaucoup ce que faisaient les autres, et j’analysais ce que je découvrais en me posant toujours la même question : «Pourquoi?» Oui, pourquoi faisaient-ils ça comme ça? Ou encore, pourquoi ce qu’ils venaient de faire avait si bien fonctionné? Et puis, un jour, j’ai saisi que ce n’était pas la meilleure façon de progresser. Au lieu de regarder et d’analyser ce que je voyais, il me fallait voir et analyser ce qui n’était pas là, à savoir ce qui aurait dû être fait de mieux. Et pour le découvrir, l’idéal était de le demander aux principaux intéressés, ceux qui auraient dû agir autrement pour avoir un meilleur résultat que celui qu’ils avaient obtenu. Du coup, je me suis mis à bombarder tout le monde de questions. Impossible de m’arrêter.”

Pour arriver à ce cheminement, nous devons bien entendu bien nous connaître, faire preuve d’objectivité et de bienveillance envers nous-même. Nous devons aussi être curieux et poser et se poser les bonnes questions. Analyser les situations avec une prise de hauteur. S’éveiller régulièrement sur ce qui nous entoure : nos métiers, le contexte économique, nos relations aux autres, nos émotions. Bref le moindre détail a son importance. 

Moi avec les autres

“J’ai fini par percevoir les autres comme autant de mentors en puissance. Chaque personne que je côtoyais avait des réponses à mes questions, j’en étais convaincu. Il me fallait donc cultiver mes relations avec les autres, développer au maximum mon réseau de connexions.”

Se remettre en question est essentiel pour faire mieux demain. “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin” prend tout son sens. J’ai besoin des feedbacks des autres pour m’améliorer et avancer. Le meilleur moyen d’accepter un feedback et de l’assimiler c’est de le prendre comme un cadeau. Un ticket gagnant vers une meilleure version de moi-même.

Pour cela, voyons notre entourage professionnel et personnelle d’un oeil bienveillant. Soyons ouverts aux feedbacks et soyons aussi généreux cadeaux !

Moi avec moi

“Quand je lis le journal, je me donne à 110% dans la lecture. Quand je mange, je me donne à 110% dans ma façon de manger. Quand je respire, je me donne à 110% dans ma respiration. Ça me permet d’être totalement concentré sur le moment présent, n’importe où et n’importe quand, sans jamais avoir l’esprit qui se met à vagabonder ailleurs.”

Kobe était constamment concentré sur son action en cours et attentif au moindre détail. L’ancrage dans l’instant présent aide à se concentrer et à gagner en efficacité.

Je suis focus sur ce que je fais en ce moment, ma mission en cours et je suis efficace.

La concentration est un noyau dur pour s’améliorer au quotidien. Il n’y a pas besoin d’y passer des dizaines d’heure, le tout est d’être présent et concentré au bon moment pour gagner en efficacité.

Mon flow

Depuis mes débuts, ma motivation a été intrinsèque, jamais extrinsèque. Elle venait du plus profond de moi-même, de mon envie de progresser, de me surpasser, d’exceller dans chaque domaine de mon sport. Et jamais d’autre chose, du style remporter un titre, jouer mieux qu’un autre, ou encore gagner plein d’argent.” “Ensuite, c’était juste une question de confiance en soi. D’ailleurs, je trouve qu’on se conditionne trop. Si vous vous dites : «OK, là, c’est un moment super important, c’est le tournant du match, je dois absolument réussir ce tir», et bien, vous vous mettez beaucoup trop de pression sur les épaules. Il faut se dire, au contraire, que ce tir, vous l’avez déjà fait un millier de fois, que c’est juste un autre tir. C’est comme respirer : on le fait si souvent qu’à force on n’y pense même plus, c’est devenu un mécanisme.”

Ma motivation intrinsèque. Qu’est ce que j’ai envie de faire au plus profond de moi. Qu’est ce qui me fait avancer chaque jour et pourquoi justement j’ai envie de me surpasser de jour en jour ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Faire, tous les jours, ce pourquoi nous avons envie de nous lever chaque matin est une force ! Être sur la bonne mission professionnelle, celle qui fait que nous n’avons même plus l’impression de travailler nous fait avancer pour reconstruire dans l’incertitude.

Kobe Bryant nous offre une belle philosophie de vie, à méditer ! Une méthode de résilience qui a fait ses preuves, quand on est sait que le Black Mamba a marqué l’histoire de la NBA ! 

See you

Sarah

Source