5 manières de développer le Growth Mindset de ses salariés

Vous avez sûrement déjà entendu l’expression “Think out of the box” ? 

Vous l’avez peut-être même déjà dite à vos collaborateurs…

Si cette expression est si populaire, c’est parce que la capacité à voir plus loin que le bout de son nez est aujourd’hui une compétence très importante : que cela soit à la maison, dans vos projets professionnels et dans tout ce que vous entreprenez au quotidien !

Dans les eighties, Carol Dweck, chercheuse en psychologie, a donné un nom à cette compétence qui vise à faire évoluer son état d’esprit : le Growth Mindset. Décryptons ce soft skills ensemble !

5 manières de développer le Growth Mindset de ses salariés

Quelle est la définition du “Growth Mindset” ?

Growth Mindset signifie en français “mentalité de croissance”. Comme évoqué précédemment, ce concept a été popularisé par Carol Dweck, une professeure de psychologie de renommée mondiale. Une barbare comme on les aime chez RH Performances !

Dans son livre “Mindset: The New Psychology of Success“, elle explique que les individus possèdent deux types d’états d’esprit : 

  • Le Growth Mindset.

Le concept qui nous intéresse dans cet article et qui prône l’idée que nos capacités peuvent être développées grâce à l’effort, à une bonne stratégie et à l’aide des autres. Les gens dotés d’un growth mindset voient l’échec non pas comme une fatalité, mais comme une opportunité d’apprendre et de s’améliorer !

  • Le Fixed Mindset.

C’est l’idée selon laquelle nos capacités et notre intelligence sont statiques et ne peuvent pas changer. Les personnes avec cette mentalité évitent souvent de faire face aux défis, de peur de paraître incompétentes et voient l’échec comme une limite à leur réussite.

Le growth mindset entre aujourd’hui dans le top 10 des soft skills à développer et à acquérir en entreprise. Il permet aux salariés, aux managers et même aux membres de la direction d’avoir la capacité à ouvrir leur esprit, à apprendre de nouvelles choses, à se remettre en question et à ne pas avoir peur de l’échec !

Chez RH Performances, nous sommes persuadés que les compétences et l’intelligence peuvent être développées grâce à l’effort, à l’apprentissage et à la persévérance et grâce à l’acculturation au growth mindset. Rien n’est figé !

 

Quelles sont les 4 raisons de cultiver le growth mindset en entreprise ?

Des entreprises reconnues telles que Google, Microsoft et Amazon ont su cultiver le Growth Mindset auprès de leurs salariés et l’ont placé au cœur de leur culture d’entreprise. Leurs success stories illustrent comment cet état d’esprit peut stimuler l’innovation, améliorer la collaboration et renforcer la rétention des équipes. Découvrons ensemble les 4 raisons de cultiver cet état d’esprit auprès de vos collaborateurs !

1. Booster le développement des collaborateurs

En cultivant le Growth Mindset de vos collaborateurs, ils deviennent plus enclins à investir dans leur propre développement : ils s’informent sur les opportunités de monter en compétences et sont plus ambitieux. 

Ils n’ont pas peur d’acquérir de nouvelles compétences, de suivre des formations ou de demander des feedbacks constructifs. Cet état d’esprit les aide à évoluer continuellement, à acquérir de nouvelles compétences et à s’adapter aux changements.

 

2. Favoriser l’innovation et la créativité

Les entreprises qui encouragent le Growth Mindset voient souvent une augmentation de l’innovation et de la créativité auprès de leurs collaborateurs. Chaque projet prend une nouvelle dimension ! 

Les employés se sentent plus libres d’expérimenter et de proposer des idées nouvelles, car ils ne craignent pas l’échec mais le voient comme une partie intégrante du processus d’apprentissage. 

Cela conduit à la proposition de solutions innovantes et à des améliorations continues à tous les niveaux : managériaux, organisationnels, stratégiques, opérationnels…

 

3. Améliorer la performance collective et la collaboration

Une organisation dans laquelle le Growth Mindset est valorisé booste la performance globale des équipes. Les salariés collaborent mieux, partagent leurs savoirs et se soutiennent mutuellement dans leurs efforts. 

Cette coopération améliore la productivité et l’efficacité, ce qui conduit à de meilleurs résultats financiers pour l’entreprise.

 

4. Augmenter la satisfaction et l’engagement des employés

Lorsque les salariés sentent que leur montée en compétences est valorisée et qu’on leur donne les clés de succès pour progresser, ils sont plus satisfaits de leurs missions et ont une meilleure perception de l’entreprise.

Un environnement de travail positif et stimulant les rend également plus engagés, ce qui réduit le turnover et augmente la fidélisation des talents envers votre entreprise !

 

Quelles sont les 5 manières de cultiver le Growth Mindset des salariés ?

growth mindset

1. Faire des feedbacks constructifs

Un feedback constructif aide les employés à comprendre ce qu’ils font bien et ce qu’ils peuvent améliorer. Ce n’est pas seulement signaler les erreurs, mais aussi montrer le chemin vers l’amélioration et donc insuffler un Growth Mindset !

Pour être constructif, le feedback doit être spécifique, axé sur des faits observables et donné en temps opportun. 

Par exemple, au lieu de dire “Ton rapport est mauvais“, il vaut mieux dire “Ton rapport manque de données chiffrées, ce qui rend les conclusions moins convaincantes.

Les feedbacks constructifs boostent la motivation et l’engagement. Ils prouvent aux salariés que leur développement est pris au sérieux et les aident à comprendre concrètement leurs axes d’amélioration… Et ça, ça change tout !

 

2. Mettre en place des programmes de formations et de coaching 

Les programmes de formations et de coaching sont littéralement cruciaux pour permettre à vos collaborateurs de monter en compétences. Une entreprise qui investit dans la montée en compétences de ses collaborateurs, c’est une entreprise qui leur donne envie d’apprendre !

Pour mettre en place des programmes de formations efficaces et éviter qu’ils fassent “plouf”, assurez-vous que les programmes soient adaptés aux besoins spécifiques de vos employés et qu’ils encouragent l’ancrage. N’hésitez pas à vous entretenir avec vos employés pour connaître leurs besoins et leurs lacunes.

Si vous voulez en savoir plus sur la formation professionnelle, découvrez l’ensemble de nos accompagnements en formation en cliquant ici !

Le coaching offre quant à lui un soutien ultra personnalisé et aide les salariés à définir et atteindre leurs objectifs de développement. Un bon coach aide à transformer les défis en opportunités d’apprentissage et à adopter The Best Growth Mindset !

Partagez-nous votre projet !

 

3. Fixer des objectifs de développement des compétences

Les objectifs de performance se concentrent sur les résultats à atteindre, tandis que les objectifs de développement des compétences se concentrent sur les compétences à acquérir. Les deux sont importants, mais pour cultiver un Growth Mindset, il faut mettre l’accent sur le développement.

Pour y parvenir, quoi de mieux que la bonne vieille méthode SMART : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel. 

Par exemple, au lieu de fixer comme objectif à un salarié de “Devenir meilleur en communication“, pourquoi ne pas lui fixer un objectif comme “Participer à trois ateliers de communication et pratiquer les techniques apprises dans les réunions hebdomadaires.” ?

Essayer, c’est l’adopter !

 

4. Instaurer l’idée que chaque échec est une opportunité

Henry Ford a dit : 

“L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon intelligente.”

Pour cultiver un Growth Mindset, il est essentiel de changer de vision sur les erreurs en ne les voyant plus comme des défaites, mais comme des opportunités d’apprentissage. Cette perception encourage la prise de risques et l’innovation.

Pensez à Thomas Edison. Avant d’inventer l’ampoule, il a échoué des milliers de fois. Ce qu’il en a retenu ?

Qu’il n’avait pas échoué. Qu’il avait juste trouvé 10 000 moyens qui ne fonctionnent pas. Chaque échec nous rapproche du succès !

Alors pour désacraliser l’échec et donner une image positive de celui-ci à vos salariés, encouragez-les à analyser leurs erreurs pour en tirer des leçons. Organisez des sessions de réflexion post-projet, comme des CODEV par exemple, pour discuter de ce qui a mal tourné et de ce qui peut être amélioré. 

Par exemple, chez RH Performances, nos formateurs, coach et facilitateurs adorent l’exercice du “scénario catastrophe”. Ils aiment utiliser cette méthode lors des ateliers qu’ils organisent en Team Building et en Séminaire pour leurs clients !

 

5. Encourager la collaboration et l’esprit d’équipe

La collaboration permet le partage des idées et des compétences, ce qui enrichit le travail de chacun. Travailler en équipe permet aussi de voir les choses sous différents angles et d’apprendre les uns des autres.

Organisez des activités de team building, encouragez les projets collaboratifs, et célébrez les succès en équipe. Une équipe soudée est plus motivée et prête à relever des défis ensemble !

Contacter un expert RH

icon

Développer son Growth Mindset

Vous avez sûrement déjà entendu l’expression “Think out of the box” ?  Vous l’avez peut-être même déjà dite à vos collaborateurs… Si cette expression est si populaire, c’est parce que la capacité...

Lire la suite
icon

Les avantages de la formation professionnelle

On assiste aujourd’hui à une évolution rapide des métiers et des techniques dans chaque secteur d’activité. Se former continuellement permet au salarié d’assurer son employabilité et de demeurer co...

Lire la suite
icon

La formation professionnelle by RH Performances

Nos formations professionnelles se caractérisent par le développement de nombreux soft skills, l’atteinte des objectifs pédagogiques et la génération de résultats positifs et performants chez nos a...

Lire la suite